comment être un médium à l’heure de l’enthousiasme

En 1930, Paul Marteau donne ce nom au tarot dédié à la cartomancie. Ce tarot se démarque par ses couleurs latines ainsi que la présence des allégories médiévales et Renaissance sur le dos de chaque carte. Ce type de tarot se rapproche de la version italienne. Bien que son nom évoque la ville de Marseille, le jeu de carte est né à Lyon au XVIe siècle. Il s’est par la suite répandu dans les régions françaises connues pour la production de tarots. Parmi les tarots qui ont déjà existé dans ces régions s’affichent le Tarot belge à couleurs latines et le Tarot Bruxellois. Je n’ai jamais ressenti le besoin de tenir compte d’une carte tombée. Pour une raison simple : Si elle doit ressortir dans mon tirage, le résultat venant de moi, elle ressortira, ou une autre carte ressortira, mais je comprendrais le message de toute façon. Et avec les années de pratique que j’ai en procédant de cette façon, je n’ai jamais d’erreurs dans mes tirages. Ce qui je pense, peut témoigner du fait que ne pas tenir compte d’une carte qui tombe n’a rien de dramatique, comme j’ai pu parfois le lire. Il est de plus rarissime qu’une pièce signée par un non autochtone réserve d’aussi beaux rôles à des autochtones et cela aussi, c’est à souligner à grands traits! Les comédiens Marco Collin et Kathia Rock (qui offre un peu de sa voix aérienne et angélique) ont enfin l’occasion de démontrer leur souffle et leur potentiel et on devine les solides liens de confiance qui se sont tissés avec l’auteur et metteur en scène Philippe Ducros, qui joue son rôle sur les planches du théâtre de la rue Fullum. Avec La cartomancie du territoire, l’auteur metteur en scène humaniste, qui a été l’un des premiers à appeler à la diversité sur nos scènes, livre une formidable leçon de vivre et devenir ensemble.